HOMMAGE A UN ANCIEN LAVOUSIEN : Clément TRAVERS

Publié le par Les Amis du Patrimoine Lavousien

Clément Travers, à gauche, lors de la remise de son diplôme de citoyen d'honneur de la commune de Lavoux, le 17 janvier 2015

Clément Travers, à gauche, lors de la remise de son diplôme de citoyen d'honneur de la commune de Lavoux, le 17 janvier 2015

Sur la photo ci-dessus, de gauche à doite :

- Bernard Gond, ancien agent technique municipal de la commune,

- Maguy Lumineau, Maire de la commune,

- Clément Travers, le récipiendaire,

- Jonathan Brisson, champion du monde de pêche, catégorie cadets au Pays-Bas en juillet 2014 qui reçut également un diplôme,

- Stéphane Garnaud, 1er adjoint de la commune exprimant l'hommage à Clément Travers (communiqué ci-après)

- En arrière plan, Jean Jacques Perronnet, président du comité d'animation de Lavoux.

"CLEMENT TRAVERS, UN HOMME DROIT,

Natif d'Echemiré dans le Maine-et-Loire, Clément arrive en famille en 1960 à l'âge de 30 ans et pose ses valises au 21, rue des Brangeries à Lavoux pour ne plus en repartir. Il s'installe comme agriculteur (*), il achète son premier tracteur de marque Guldner. Deux ans plus tard Clément roule en porsche, pas en carrera, mais en tracteur porsche, 2 cylindres, 30 chevaux qui fonctionne toujours.

Le tracteur de Clément

Le tracteur de Clément

Clément, comme tous les agriculteurs à cette époque possède quelques terres, une vigne, des volailles, un cochon et des vaches, au nombre de 12 au maximum de son activité. On est loin, très loin de la ferme usine appelée ferme des mille vaches qui a vu le jour dans la Somme en fin d'année dernière.

Jusqu'à aujourd'hui, Clément n'a rien changé. Sa retraite, il l'a prise à 67 ans, mais sa vie c'est la ferme. Il n'a pas voulu s'arrêter, il vit toujours au rythme de la météo, des saisons et de ses bêtes. La journée commence tous les jours à 5 heures 30, une demie heure après il est dans l'étable pour traire et panser ses 5 dernières vaches. La suite, c'est bricolage ou travail dans les champs. Il s'accorde une petite sièste l'après midi. Ensuite son plaisir, c'est la belote avec ses amis. Le soir, à 18 heures, c'est à nouveau la traite des vaches et le pansage, tout ceci répété 365 jours par an et ce depuis 54 ans.

Clément dans l'écurie avec ses bêtes

Clément dans l'écurie avec ses bêtes

Clément a eu 84 ans le 27 octobre 2014 et quand on dit qu'il a posé ses valises à Lavoux il y a plus de 50 ans, il les a en fait perdues. Il ne s'est accordé dans toute sa longue carrière qu'une seule journée de vacances. Et cette journée, il l'a mise au profit d'une manifestation à Paris, en 1973,  pour défendre la non fermeture du Centre d'insémination artificielle de Lavoux (voir lien en fin d'article).

C'est au titre du TRAVAIL écrit en majuscule que le conseil municipal est très fier de décerner le diplôme de citoyen d'honneur à Monsieur Clément Travers;

Le travail c'est la santé et avoir la pêche c'est la conserver."

 

(*) Clément Travers est le dernier éleveur de vaches de la commune. Sur les 6 agriculteurs du territoire communal aujourd'hui, un seul, Hervé Héreault est éleveur de chèvres.

Jusqu'au milieu du siècle dernier, sur la base de l'étude réalisée par Christian Humbert de l'APL (Brèves d'histoire à venir), 44 fermes constituaient un environnement véritablement rural à Lavoux.

 

Rédaction de l'hommage : Stéphane Garnaud

Rédaction de l'article : Les Amis du Patrimoine Lavousien

Participation : Dominique Létang et les Amis du Patrimoine Lavousien

Photos : Danielle Proust et fonds documentaire de l'APL

Bon fermier fait la bonne terre
Proverbe français

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GUILLOT 01/02/2015 18:29

Superbe article, on a tellement tendance à rendre hommage qu'aux personnes qui font parler d'elles d'un point de vue national, alors qu'à deux pas de chez nous, des hommes ont fait des choses formidables a leur petit niveau et qui enrichissent notre culture et notre savoir vivre.....et on n'en parle pas..... Chapeau bas pour cet article, d'une personne que j'ai connu au travers de mes parents .... et surtout d'une personne de chez nous....

Les Amis du Patrimoine Lavousien 01/02/2015 20:17

Tes commentaires nous font chaud au coeur, merci.