HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)

Publié le par Les Amis du Patrimoine Lavousien

Situé au Nord-Ouest de la commune de Lavoux, le manoir de la Brosse est un ancien fief relevant de la châtellenie de Touffou.

Le manoir de la Brosse sur le plan de masse des cultures de 1807 (ADV) ; Mise au net M. Aubrun

Le manoir de la Brosse sur le plan de masse des cultures de 1807 (ADV) ; Mise au net M. Aubrun

Une vue aérienne récente nous permet d'observer que les bâtiments du manoir sont sensiblement identiques. Seuls les bâtiments autour des parcelles 447 et 446 ont disparu.

Vue aérienne de la Brosse, Lavoux, Vienne. google maps)

Vue aérienne de la Brosse, Lavoux, Vienne. google maps)

Quelques images du manoir de la Brosse à découvrir dans le diaporama ci-dessous :

HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)
HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)

Dès 1228, les archives de l'abbaye de Fontaine-le-Comte citent "un hébergement de Réginaldi de la Broce".
En 1322, dans un parchemin de l'abbaye de Saint Hilaire nous trouvons cité parmi 32 paroisses devant des rentes de blé à l'abbaye, la paroisse de "Lavatorio", ancien nom de Lavoux et l'hébergement de "Brocia" soit de la Brosse.
En 1362, Pierre de la Brousse, fils de Cyprien de la Brousse, conseiller du Roy rédige un aveu "...pour excellent prince Monsieur le Roy d'Angleterre" concernant son hébergement de la Brousse et précise "avoy tenu de fief de noble homme messire Renault de Montléon...". Nous sommes en pleine guerre de cent ans, le Poitou est occupé par les Anglais à la suite du traité de Brétigny en 1360 et l'aveu est rendu à Edouard, prince de Galles dit le "Prince noir".
En 1378, Renault de Montléon ayant repris possession de la seigneurie de Touffou fait un aveu à l'évêque de Poitiers pour son domaine, y compris ceux situés en la paroisse de Lavoux.

FAMILLE BOYLESVE

Nous retrouvons dès 1437 un certain Jean Boylesve propriétaire d'une terre à la Chaumillière (écart de Lavoux), famille Boysleve que nous avons déjà rencontrée lors de l'étude du manoir disparu de Lavoux-Martin.
Son fils unique, Nicolas prendra possession du manoir de la Brosse au décès de son père.
Cinq générations de cette famille vont se succéder au manoir de la Brosse.

Leur blason : D'azur au chevron de gueules accompagné de 3 merlettes de sable, posées 2, 1. (Armorial des maires de Poitiers, 1213-1676, p. 48)

Leur blason : D'azur au chevron de gueules accompagné de 3 merlettes de sable, posées 2, 1. (Armorial des maires de Poitiers, 1213-1676, p. 48)

Louise Boylesve, dernière héritière de cette famille reçoit le domaine de la Brosse, le 31 décembre 1539. Elle avait précédemment épousé en 1536 Jean Claveurier qui dès 1539 portera le titre de Seigneur de la Brosse.

Blason de la famille Claveurier : "D'azur au clavier d'or de quatre clés posées en croix, enfilées dans un anneau de même" (Armorial des maires, 1213-1676, p. 48)

Blason de la famille Claveurier : "D'azur au clavier d'or de quatre clés posées en croix, enfilées dans un anneau de même" (Armorial des maires, 1213-1676, p. 48)

En 1543, Louise Boylesve, veuve de Jean Claveurier, épouse Pierre de la Chapellerie, gentilhomme de la maison du roi, chevalier de l'Ordre.
En 1598, leur fils Pierre de la Chapellerie, pour son droit d'aînesse reçoit la seigneurie de la Brosse.

Blason de la famille de la Chapellerie : "D'argent à quatre pattes de griffon de sable, posées en canton (Armorial des maries de Poitiers)

Blason de la famille de la Chapellerie : "D'argent à quatre pattes de griffon de sable, posées en canton (Armorial des maries de Poitiers)

FAMILLE MACQUENON - DE RAZES

Guy Macquenon, écuyer, seigneur des Forges acquiert le domaine de la Brosse en 1618 par adjudication. Il portera alors également le titre de seigneur de la Brosse. Le domaine est ensuite transmis à son fils Etienne Macquenon, conseiller au Présidial de Poitiers, maire de Poitiers en 1635 il est fait échevin en 1636. De son mariage avec Françoise de Tudert, il aura une fille unique, Marie a qui revient le domaine de la Brosse.

Blason de la famille Macquenon dont la devise est : "Le courage ignore la défaite". (Armorial des maires de Poitiers)

Blason de la famille Macquenon dont la devise est : "Le courage ignore la défaite". (Armorial des maires de Poitiers)

Marie Macquenon épouse le 7 juin 1654 à Poitiers, Jean de Razes, lieutenant général en la sénéchaussée de Poictou et Président du présidial de Poictiers, qui à son tour porte le titre de seigneur de la Brosse.

Blason de la famille de Razes : D'azur à trois pals d'or, au chef d'argent chargé de trois brins de fougère de sinople. (Armorial des maires de Poitiers)

Blason de la famille de Razes : D'azur à trois pals d'or, au chef d'argent chargé de trois brins de fougère de sinople. (Armorial des maires de Poitiers)

Jean de Razes, Conseiller du Roi et lieutenant général de Poitiers, leur fils, époux de Marie Geneviève Renée de Chouppes héritera du titre de seigneur de la Brosse.
Suite à son décès en 1735, son épouse renouvelle le bail à ferme du domaine de la Brosse
La gestion du domaine de la Brosse est confiée à un fermier général, Charles Dousson puis au  décès de ce dernier à Pierre Fradin, maître boulanger à Poitiers.
L'année 1761 verra le décès de Marie Geneviève renée de Chouppes et de Pierre Fradin.
C'est une de ses filles Jeanne Antoinette de Razes de Cery qui gère le domaine et le confie en 1762 à trois membres de la famille Brissonnet, précédemment fermier au château de Montlouis (Jardres, Vienne).
En 1806, la famille de Razes sort de l'indivision. Le domaine de la Brosse revient à Alexandrine de Cugnac (arrière-arrière-petite-fille de Jean de Razes, deuxième du nom), qui en 1807 renouvelle pour 9 années, le bail fait à Antoine Brissonnet et Radegonde Clarté, sa seconde épouse.
Antoine Brissonnet décède en Juin 1807.
En 1812, Alexandrine de Cugnac  vend le domaine de la domaine de la Brosse à trois enfants d'Antoine Brissonnet  décédè en 1807 : Antoine, André Jacques et Jean.

FAMILLE BRISSONNET

D'abord métayers du domaine et de la Brosse, ils en deviennent propriétaires en 1812.
Antoine Brissonnet époux de Magdeleine Girault et André Jacques Brissonnet époux de Jeanne Brissonnet achètent le domaine de la Brosse, les métairies de la Brosse, de Belhomme et des Contants, les borderies des Giraudières et des Milleronnes.
Jean Brissonnet achète la métairie des Chevaliers.
Antoine et André Jacques vont se partager le domaine et le manoir sera partagé en deux parties : un mur sépare alors la cour du manoir, mur que l'on peut encore voir de nos jours.

D'année en année et jusqu'à nos jours, huit générations se succèdent : deux comme métayers puis six comme propriétaires du domaine.  Au fil des générations, le domaine va s'agrandir par des acquisitions y compris dans les communes environnantes : les Meurs, les Tiffalières et Rogné (Liniers), la borderie de la Caborne (Lavoux), mais va également se diviser lors des différentes successions.
Vers 1868, Antoine Brissonnet, époux de Jeanne Girault fait construire une maison de maître sur une parcelle de terre au Nord du manoir.
Son petit-fils, Jean Célestin, maire de Lavoux de 1919 à 1944 n'aura de cesse de redonner une unité au domaine. Le domaine est actuellement la propriété de Madame Martine Vallois, petite fille de Jean Célestin Brissonnet et des ses enfants Henri et Alexis Vallois.

Les membres de la famille Brissonnet que nous rencontrons dans cette étude appartiennent à l'une des branches de cette famille dont nous parle Henri Beauchet-Filleau dans le tome 1 de son Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou et qui nous renvoie au XIVème siècle avec le blason suivant :
 

HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)

Un nouveau blason orne ce jour le porche du manoir, celui de la famille Brissonnet présente depuis 1762 en ce lieu.

HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)

Ce texte vous fait parcourir très vite les grandes lignes de l'histoire de ce manoir impossible à détailler dans un blog. Aussi pour en savoir plus, nous vous renvoyons vers son récit complet à découvrir dans le bulletin n. 55 du Bulletin Chauvinois édité par la Société de Recherches Archéologiques du pays Chauvinois :

HUIT SIÉCLES D'HISTOIRE DU MANOIR DE LA BROSSE, LAVOUX (Vienne)

Vous y trouverez de nombreuses photographies, les arbres généalogiques des différentes familles ainsi que les différentes sources et références bibliographiques.

Vous pouvez acquérir ce bulletin directement sur le site de la SRAC :

Vous pouvez également le consulter à la Biblothèque de Lavoux

Rédaction : Chantal Popilus

Publié dans Les brèves d'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article